LE FORUM VA SUBIR DE GRANDES MODIFICATIONS DANS LES TEMPS A VENIR ! <3
Allez vite vous recenser dans le panneau d'affichage !
Attention, le forum va changer de peau Smile

Partagez | 
 

 Une fois rentré à la maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leighton Hawkings

avatar

Wanna hunt with me ? I'm a Shapeshifter !

à propos

MESSAGES : 104
ARGENT : 676
AVATAR : Leighton Meester
CRÉDITS : Moi

ÂGE : 26
HUMEUR : En quête de changements !
STATUT : Célib'

BAD THINGS
Espèce: Métamorphe
Expérience/Puissance:
50/200  (50/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Une fois rentré à la maison    Jeu 19 Juil - 15:55

Drew&Leighton


    Drew
    &Leighton


    Nous voilà donc arrivés chez lui. Il vint m'ouvrir la porte de la voiture, il est très galant, c'est rare de nos jours ! J'ai apprécié ce voyage en voiture même s'il fut un peu silencieux. Il m'aida à sortir de la voiture et nous nous dirigeons vers la porte d'entrée. Sa maison n'était pas du tout comme je l' avais imaginé. Je le voyais plutôt renfermé sur lui avec une maison assez sombre cependant, le porche est de couleur clair et plutôt accueillant. Lui avançait devant, moi je pris mon temps afin de mieux découvrir l'endroit où il vivait. Il ouvra la porte assez rapidement et m'invita à entrer.

    Sa maison était très bien aménagée, pas du tout comme je le pensais. Je m'imaginais quelque chose de sombre, alors que non. La maison est soignée, bien décorée, joliment aménagée, peut être l'oeuvre d'une femme ... ? Qu'importe, je ne suis pas là pour ça ! Je me retourna vers lui qui avait servi deux grands verres. D'eau ou autre chose ? Il me tendait un verre que je pris.
    - Vous vivez ici depuis longtemps Drew ? lui demandais je en buvant tranquillement.
    - Un peu oui, je me suis pris de sympathie pour cette maison.
    - Elle est vraiment très belle, j'aime la façon dont vous l'avez agencée.
    Je me dirigea seule vers le salon. Je découvris des trésors d'une valeur surement inestimable. Une voix me ramena à la réalité :
    - Vous aimez l'art Leighton ? me demanda-t-il accoudé au mur.
    Il était grand, semblait bien musclé et sur de lui. Mes yeux ont eu du mal à se décrocher de ce bel inconnu...
    - Euh, oui j'aime beaucoup l'art, moi même, je dessine et je fais des photos.
    - Ah, quel bel intérêt...

    Tout d'un coup, je me souvenais pourquoi j'étais là :
    - Votre blessure Drew ! Asseyez vous et dites moi où je peux trouver de l'eau, des compresses, du désinfectant... Vous êtes vacciné contre le Tétanos ?
    J'étais en pleine panique. Pourquoi ? Je ne sais pas. Ses yeux peut être ou cette ambiance chez lui, ou lui tout simplement.
    Il viens à moi, posa sa main sur mon épaule et plongea son regard dans le mien :
    - Leigthon, calmez vous, je vais bien, ne vous en faites pas.
    Je le regarda, forcément avec un brin de désir... Puis je m'éloigna. Que m'arrive-t-il, je ne le connais pas, je monte dans sa voiture, je vais chez lui. Ma pauvre, tu es folle, imagine qu'il soit un sérial killer et qu'il te viole et te découpe en petit morceaux avant de t'enterrer dans son jardin ?
    - Voulez vous un autre verre Leighton, vous avez vidé l'autre d'une traite !
    - Je,.. je veux bien merci. Je peux quand même vous soignez votre plaie ?

    Je voulais absolument faire ce pourquoi je suis venue ici.
    - Oui, Leigthon, vous allez me soigner.
    Il doit me prendre pour une folle...
    Il m'apporta un autre verre et s'en alla au premier étage afin de prendre ce que je lui avait demandé. Il redescendait lorsque je regardais encore quelques merveilles dans son salon.
    - Tenez, j'ai de l'eau, des compresses et du désinfectant.
    - Merci, enlevez votre veste s'il vous plait,
    lui demandais je un peu tremblante.
    Il n'enleva pas que la veste. Il était torse nu, musclé comme je l'ai imaginé quand je l'ai vu accoudé à la porte. Un peu bronzé et avec des bras qui ne demandent qu'à serrer une femme... Je m'emballe ! Concentrons sur sa blessure.
    Il s'assoit sur une chaise et je pris le désinfectant afin de lui en appliquer sur sa nuque.
    - Ca risque de piquer un peu, n'hésitez pas à me dire si je vous fais mal.
    Je me concentrais pour ne pas penser à autre chose qu'à sa blessure.
    - Leighton, vous ne pourrez pas me faire du mal, je vous assure, me dit-il serein.
    Je m'appliqua pour taponner doucement sa plaie qui semblait guérir à vue d'oeil, c'est étrange. Je me pressa un peu et lui mis un pansement afin de stopper l'hémorragie.
    - J'ai terminé Drew, votre blessure n'était que superficielle, elle devrait se guérir rapidement.
    - Merci, vous êtes un ange Leighton.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Echolls

avatar

Demon to be Am I That f*cking Crazy ?

à propos

MESSAGES : 29
ARGENT : 186
HUMEUR : Bonne

BAD THINGS
Espèce: Démon
Expérience/Puissance:
40/200  (40/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Ven 20 Juil - 12:31

Bien qu'en état d'ébriété j'avais su garder le plein contrôle de mes capacités afin de prendre le volant, histoire de nous conduire jusqu'à chez moi, ce qui n'était pas un mince exploit..heureusement qu'il n'y avait que très peu de patrouilles sur les routes de Bon Temps à cette heure de la nuit car il y a fort à parier que je me serais fait cueillir comme un bleu. Rapidement nous étions arrivé chez moi et, après m'être stationné dans mon garage, j'avais fais en sorte de sortir le premier afin de lui ouvrir la portière histoire de l'aider à sortir de la voiture. Arrivé avec elle nous entrâmes dans ma maison, des plus modestes, et je lui fis faire une brève visite des lieux; la belle brune me demanda si j'habitais ici depuis longtemps et je lui expliquai que j'y habitais déjà depuis quelques temps soit depuis que j'avais eu le coup de foudre pour cette résidence. Je ne pus que lui sourire lorsqu'elle fit l'éloge de mes goûts en matière de décoration et je la regardai se diriger vers le salon avant de finir par la rejoindre. Arrivé tout près d'elle je finis par lui demander si elle aimait l'art et elle me répondit qu'elle aimait dessiner et s'adonner à la photo, j'aimais bien apprendre à connaître les gens , surtout lorsque je les laissais me soigner.

Bien entendu la belle jeune femme s'empressa de me ramener sur terre en me rappelant la but de sa présence en ma demeure et je lui souris lorsqu'elle me demanda de m'assoir et de lui dire ou elle pourrait trouver ce qui allait lui être nécessaire afin de me soigner mais elle me semblait si paniquée qu'il me paru nécessaire de tenter de la calmer quelque peu. Mon regard se noyait dans le sien, la charmante Leighton était d'une grande beauté et je dois admettre qu'il m'était difficile de lui résister mais j'étais un gentleman et je me devais de me comporter comme tel. Je voyais bien qu'elle avait besoin de sa calmer et je lui proposai donc de boire un autre verre d'eau avant de me soigner, je lui servi son verre et je montai à l'étage afin d'aller chercher tout ce qui allait lui être nécessaire afin de bien s'occuper de moi.

Voilà tout y est.

J'avais déposé l'eau, les compresses et le désinfectant sur la table basse avant de retirer ma veste et ma chemise afin de me retrouver torse nu, je ne me doutais pas que le fait de me voir de la sorte puisse la troubler et je finis par prendre place sur une chaise et je me laissai faire lorsqu'elle utilisa du désinfectant afin de nettoyer ma plaie...bien sur elle m'avait mise en garde mais j'en avais vu d'autre....j'avais déjà été blessé à la guerre alors ce n'est une légère blessure des suites d'une bagarre d'ivrogne qui allait me mettre hors combat. Je me laissais faire sans trop lui laisser voir que j'avais mal, après qu'était-ce la douleur si ce n'était que mental...on pouvait la contrôler, il suffisait de se convaincre que la douleur n'existait pas. La jeune femme finis par me dire qu'elle avait terminée de me soigner et que ma blessure n'était que superficielle, que bientôt je ne devrais plus rien ressentir...je lui étais si reconnaissant que je finis par lui dire qu'elle était un ange...en fait le compliment que je venais de lui faire n'était qu'un pâle reflet de la réalité...les mots me manquaient afin de lui témoigner toute ma reconnaissance. Je me levai tout en enfilant ma chemise afin de m'approcher d'elle et dans un geste doux et sans mauvaises intentions j'approchai mes lèvres de sa joue afin d'y déposer un tendre baiser avant de lui adresser mon plus beau sourire.

Je tiens à te remercier Leighton, très peu de gens auraient fait ce que tu as fait pour moi et je te serai éternellement reconnaissant. Alors dis moi ce qu'une jeune femme aussi charmante et adorable que toi faisait à traîner dans les environs du Merlotte à une telle heure , ce genre d'endroits n'est pas recommandé pour une jeune femme aussi ravissante et adorable que toi et je suis convaincu que tu le sais pertinemment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leighton Hawkings

avatar

Wanna hunt with me ? I'm a Shapeshifter !

à propos

MESSAGES : 104
ARGENT : 676
AVATAR : Leighton Meester
CRÉDITS : Moi

ÂGE : 26
HUMEUR : En quête de changements !
STATUT : Célib'

BAD THINGS
Espèce: Métamorphe
Expérience/Puissance:
50/200  (50/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Ven 20 Juil - 16:03

Drew&Leighton


    Drew
    &Leighton


    "Je tiens à te remercier Leighton, très peu de gens auraient fait ce que tu as fait pour moi et je te serai éternellement reconnaissant. Alors dis moi ce qu'une jeune femme aussi charmante et adorable que toi faisait à traîner dans les environs du Merlotte à une telle heure , ce genre d'endroits n'est pas recommandé pour une jeune femme aussi ravissante et adorable que toi et je suis convaincu que tu le sais pertinemment."

    Ces paroles résonnaient en moi et je ne m'attendais pas à autant d'émotion d'un seul coup. Il avait remis sa chemise mais il l'avait laissé un peu ouverte... C'était plutot agréable à regarder ! Mais je me demandais toujours, au fond de moi ce que je faisais là, au plein milieu de la nuit chez un inconnu que je venais de soigner. Il n'était pourtant pas effrayant, ses yeux me réconfortent, son regard est doux et ses lèvres aussi... Alors, maintenant que je suis là, autant en profiter pour faire connaissance. Mais il m'avait posé une question à laquelle je ne peux vraiment répondre : "Alors dis moi ce qu'une jeune femme aussi charmante et adorable que toi faisait à traîner dans les environs du Merlotte à une telle heure ".

    Comment lui dire qu'en fait je suis un Méta et que je me transforme en loup et que je parcours les bois à la nuit tombée ? Je ne peux pas, il va de soi. Alors je vais devoir inventer une histoire qui soit crédible, sauf s'il est aussi un Méta... Mais non, je l'aurai senti et découvert aux premiers instants. Pourtant, il ne m'a pas l'air humain à 100%. Mais c'est une autre histoire !

    - Voici une bonne question, Drew...

    Je cherchais mes mots, je devais absolument trouver quelques chose et vite car sinon, il ne me croira jamais.

    - En fait, je suis venue voir une vieille connaissance !

    Mais bien sur ! Et qui va croire ça ? Franchement ! Une connaissance, au Merlotte, à la fermeture ? Je suis fichue.

    - C'est une amie que j'ai rencontré il y a déjà quelques années et je l'ai perdu de vue car elle a dû déménager et je l'ai vu l'autre soir à Shreveport et je me suis dis que peut être elle allait passer au Merlotte...

    Mon débit de parole s'accélère, ce n'est pas bien, c'est facilement détectable comme indice de mensonge. Et quelque chose me dit qu'il s'y connait un peu en mensonge. Je plongea mon regard dans le sien afin d'assoire mon explication en espérant qu'il me croit. Il était vraiment beau. Pas "beau" comme les mannequins ou acteurs. Non, il était à la fois complexe et apaisant, son regard est rassurant mais on devine qu'il n'est pas complètement à l'aise dans cette situation - moi non plus d'ailleurs. Je pris sa main et lui dit :

    - A vrai dire, j'ai laissé mon instinct me guider et il m'a mené à vous. Je ne sais pas pourquoi ni ce que cela présage mais me voilà au milieu de votre salon, en pleine nuit, près de vous et...

    Mes actes ont dépassés mes paroles et pendant que je lui parlais, je me rapprochais de plus en plus de lui sans vraiment opposer de résistance. Je ne savais pas qu'allait être sa réaction, ni pourquoi je me sentais autant attiré par lui mais avant même que je n'ai pu répondre à ses questions, mes lèvres se sont délicatement posées sur les siennes et quelque chose au fond de moi commençait à se créer sans que je puisse y faire quoi que ce soit...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Echolls

avatar

Demon to be Am I That f*cking Crazy ?

à propos

MESSAGES : 29
ARGENT : 186
HUMEUR : Bonne

BAD THINGS
Espèce: Démon
Expérience/Puissance:
40/200  (40/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Ven 20 Juil - 16:40

    Je venais de remercier l'exquise et charmante Leighton après qu'elle se soit occupée de moi, après tout rien ne l'obligeait à venir chez moi afin de jouer à l'infirmière et il était normal que je lui témoigne toute ma gratitude après cela s'avérait la moindre des choses. Je souris à la jeune femme et je pu résister à la folle envie de lui demander ce qu'elle pouvait faire seule à cet endroit à une telle heure de la nuit, curiosité quand tu nous tiens. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle me réponde, elle aurait été justifiée de m'envoyer balader après tout nous nous connaissions que depuis à peine trente minutes donc elle ne me devait rien et puis je lui souris lorsqu'elle me dit que je venais de lui adresser une bonne question. Je voyais bien qu'elle n'était pas à l'aise et qu'elle cherchait ses mots et puis elle finit par me dire qu'elle était venue voir une vieille connaissance , croyant la retrouver au Merlotte, bien évidemment mon expérience d'ancien agent de la CIA me permettait de conclure rapidement qu'elle ne me racontait pas la vérité mais elle avait été si gentille envers moi que je me refusais de la confronter à ce sujet. Et puis je vis la jeune femme se rapprocher de moi tout en glissant sa main contre la mienne, à ce moment je compris qu'elle voulait se montrer sincère, et je dois avouer que je fus touché par ce qu'elle venait de m'avouer. L'entendre me dire que son instinct l'avait guidé vers moi, sans qu'elle puisse en connaître la raison, avait fini par me toucher. Je ne pouvais que la regarder dans ses yeux , ma foi , si envoutant et je me rapprochai d'elle au même rythme qu'elle le faisait et puis je finis par prendre la parole.

    Je me félicite que ton instinct t'aie guidé vers moi.

    Lui dis-je tout en lui caressant la main et je fus investi d'un doux et léger frisson au contact de ses lèvres contre les miennes, jamais je n'avais ressenti une telle douceur en me faisant embrasser et je ne désirais que m'y abandonner...je glissai une main dans ses cheveux tout en prolongeant tendrement, lui caressant la joue avant d'y mettre un terme en lui souriant.

    Tu m'offres le type de douceur des quelles je crains ne jamais pouvoir me lasser.

    Lui dis-je alors que mon regard continuait de se noyer dans le sien et que de ma main droite j'entrepris de lui caresser la joue tout en me mordillant la lèvre tellement le désir qu'elle éveillait en moi devenait insoutenable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leighton Hawkings

avatar

Wanna hunt with me ? I'm a Shapeshifter !

à propos

MESSAGES : 104
ARGENT : 676
AVATAR : Leighton Meester
CRÉDITS : Moi

ÂGE : 26
HUMEUR : En quête de changements !
STATUT : Célib'

BAD THINGS
Espèce: Métamorphe
Expérience/Puissance:
50/200  (50/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Ven 20 Juil - 17:18

Drew&Leighton


    Drew
    &Leighton



    Je me sentais comme une jeune adolescente lors de son premier baiser, complètement stupide. Enivrée par tant de délicatesse, d'attirance,... Je suis troublée par les événements, je ne sais pas trop comment réagir. Il à l'air tellement certain de lui, certain de ces gestes, j'envie cette certitude. Ce baiser était tout simplement magique, comme si jamais personne ne m'avait embrassé comme cela. Je me devais de recommencer ! Juste avant, il me dit une phrase qui était à la fois remplie de promesse et d'un engagement : " Tu m'offres le type de douceur des quelles je crains ne jamais pouvoir me lasser. "

    Depuis quand est ce que je savais faire ça moi ? Non pas que je doute de mes capacités à embrasser mais cette phrase m'effrayait un peu. J'ai eu un mouvement de recul, une incompréhension. Je releva la tête vers lui, cherchant à comprendre, la seule chose que j'ai trouvé est son regard. Si pénétrant et intense, habité par une lueur de désir et un brin de folie. Je posa une main sur son torse et mis ma tête par dessus. J'entendais son coeur battre. Un tentinet rapide mais cadencé. Je compris qu'il essayait de se calmer mais qu'il avait du mal. Je leva la tête pour l'embrasser à nouveau - histoire de voir si ça marche à chaque fois.

    Même sensation, un frisson parcoura mon corps comme j'en ai pas eu depuis longtemps. Une véritable adolescente. Je ne savais pas quoi dire ni comment réagir.

    - Drew.

    J'ai dis son prénom comme pour voir si c'était réel. Je me détacha de son étreinte pourtant si agréable afin de prendre du recul sur ce qui venait de se passer. J'enchaîna sur ce que je voulais dire :

    - Il faut que je m'asseye.

    Après lui avoir dit ça, je me dirigeais vers le canapé dans le salon afin de réaliser tout ce qu'il venait de se passer. J'avais chaud, plus que d'habitude. Je voulais qu'il soit près de moi.

    - Venez vous assoire à côté de moi, je me sens mieux quand vous êtes là.

    J'espèrais qu'il me rejoindrait sur le canapé pour que l'on puisse simplement être côte à côte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Echolls

avatar

Demon to be Am I That f*cking Crazy ?

à propos

MESSAGES : 29
ARGENT : 186
HUMEUR : Bonne

BAD THINGS
Espèce: Démon
Expérience/Puissance:
40/200  (40/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Ven 20 Juil - 22:27

Sur le coup le doute semblait vouloir m'assaillir. Avais-je été trop loin en lui disant qu'elle m'offrait le genre de douceur auxquelles je ne pouvais que prendre goût ? Peut-être...je me disais que la suite des événements allait bien finir par m'offrir la réponse à cette question. Je la vis plonger son regard dans le mien alors qu'elle se voulait insistante, elle semblait se poser des questions, et puis elle posa sa main contre mon torse avant d'y glisser sa tête – mon coeur devait bien s'être emballé car il battait la mesure à un rythme des plus démentiels – je lui caressai les cheveux alors que je venais d'y glisser mes doigts et je fermai momentanément les yeux afin de profiter de ce moment et puis je lui souris lorsqu'elle leva la tête à nouveau afin de se rapprocher de moi – encore une fois – et je prolongeai avec une folle envie lorsqu'elle m'embrassa...la douceur de ses lèvres ne pouvait que me pousser à céder à la folle tentation de m'abandonner à la sensualité de son baiser. Je savourais l'intensité de ce moment tout en prolongeant ce tendre et délicieux baiser tout en glissant une main dans ses cheveux alors que de l'autre main je lui caressai le bas du dos et c'est alors que je l'entendis murmurer mon prénom d'une façon plus que sexy.

Leighton.


Murmurais-je à mon tour alors que le désir qu'elle faisait naître en moi se voulant de plus en plus apparent, je la vis ensuite se détacher de mon étreinte – avec regret – et je la vis se lever lorsqu'elle me dit qu'elle avait besoin de s'assoir. Je la vis donc s'éloigner de moi et j'admirai sa démarche des plus sexy alors qu'elle se dirigea vers mon sofa afin d'y prendre place et mon regard ne parvenait pas à se détacher d'elle. J'avais une folle envie de me retrouver près d'elle mais je ne voulais pas passer pour celui qui l'importune alors je m'étais résolu à respecter sa volonté et c'est alors qu'elle m'invita à la rejoindre me disant qu'elle se sentait mieux lorsque j'étais près d'elle.

J'arrive.

Lui dis-je alors que je me levai afin de me diriger vers le sofa pour ensuite m'installer près d'elle, glissant un bras autour de sa taille, tout en la regardant dans les yeux, remontant lentement une main dans ses cheveux.

Je pourrais admirer votre charmant regard pendant des heures tellement il m'envoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leighton Hawkings

avatar

Wanna hunt with me ? I'm a Shapeshifter !

à propos

MESSAGES : 104
ARGENT : 676
AVATAR : Leighton Meester
CRÉDITS : Moi

ÂGE : 26
HUMEUR : En quête de changements !
STATUT : Célib'

BAD THINGS
Espèce: Métamorphe
Expérience/Puissance:
50/200  (50/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Ven 20 Juil - 23:43

Drew&Leighton


    Drew
    &Leighton



    Il avait décidé de me rejoindre, j'appréciais cette démonstration d'attention et d'intérêt. Il est venu s'assoir à côté de moi et a passé un bras autour de ma taille. Rien le fait que de sentir sa peau contre la mienne réveille en moi des flashs. Des choses que j'aimerais qui se passe, des flahs de choses qui ne devraient surement pas se passer... Car je ne sais rien de lui. De sa vie, de ce qu'il fait, de pourquoi il boit... Que de questions sans réponses. Si je commence à aller plus loin, qui me dit que j'arriverai à m'en détacher ensuite ? Qui me dit que finalement, je ne vais pas complètement craquer pour lui et m'en rendre malade car il va devoir repartir d'où il vient...

    Je crois qu'il compris tout ce qui défilait dans ma tête à cet instant. Il me dit :

    Je pourrais admirer votre charmant regard pendant des heures tellement il m'envoute.

    Je brûlais sur place, je me consumais tellement il me plaisait et tellement j'avais envie encore et encore envie de l'embrasser... Je ressentais tellement de choses contradictoires et j'avais envie de plus.
    D'autre part, je suis quand même venue jusqu'au Merlotte, je l'ai soigné, je l'ai embrassé,... Sa main autour de ma taille me rassurait, rien que le contact de sa peau sur ma peau, je me sentais en sécurité, alors pourquoi ne pas aller plus loin ? Je me contenterai de m'en aller demain matin, comme je le faisais certaine fois. Mais là, c'était différent, j'avais envie de me réveiller à ses côtés, pour voir ce que ça me faisait, rien qu'une fois...
    Je décida de me laisser aller et d'écouter mon instinct qui ne m'a que rarement trompé.

    Je reserra son étreinte, me rapprochant de lui pour avoir un maximum de contact avec lui. Je posa ma tête sur mon épaule, ma main discrètement à côté de sa cuisse, l'air de rien. Je releva doucement la tête afin de lui déposer un baiser dans le cou, puis deux. Et je reposa ma tête sur son épaule.

    J'étais simplement bien ici, j'avais envie de lui dire :

    - Drew, merci pour tout, vous êtes adorable, je n'ai jamais rencontré quelqu'un d'aussi avenant. J'apprécie votre compagnie et... vos baisers.

    Je ne croyais pas ce que je venais de dire, j'ai vraiment dis ça ?
    D'un côté, ce n'était que la pure vérité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Echolls

avatar

Demon to be Am I That f*cking Crazy ?

à propos

MESSAGES : 29
ARGENT : 186
HUMEUR : Bonne

BAD THINGS
Espèce: Démon
Expérience/Puissance:
40/200  (40/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Sam 21 Juil - 0:02

Je n'avais pas su résister à cette folle envie de venir la rejoindre sur mon sofa alors qu'elle venait de m'y inviter, je dois avouer que la jeune femme était d'agréable compagnie et que pour une rare fois je sentais en moi monter follement l'envie de mieux la connaître, Leighton était exactement le genre de femme qui m'intéressait...elle semblait posséder tout ce qui m'attirait chez une femme, elle était très belle mais plus que sa beauté j'avais été conquis par sa classe, son raffinement et sa gentillesse... je m'intéressais réellement à elle et je crois que mon attitude le laissait transparaitre. Je voyais bien qu'elle était tourmentée par une horde de questions mais par respect pour son intimité je me refusais de la questionner sur ce qui la harassait après tout nous ne nous connaissions pas suffisamment afin que je me permette cette audace. J'étais près d'elle , mon bras autour de sa taille tout en lui souriant, lui replaçant une mèche de cheveux à l'aide de mon index et je la vis lentement se rapprocher de moi, glissant une main contre ma cuisse alors qu'elle venait de poser sa tête contre mon épaule . Je glissai lentement mes doigts dans ses cheveux, afin de les caresser, et je posai ensuite mon autre main contre sa cuisse alors que mon regard était rivé sur le sien...je la regardai approcher son visage du mien et je prolongeai tendrement ce baiser qu'elle venait de m'offrir...il était des plus délicieux, décidément j'adorais sa compagnie.

Mais de rien ma chère Leighton c'est tout naturel, et puis vous avez fait tellement pour moi qu'il est normal que je me montre avenant envers vous et puis je dois vous avouer que je ne suis pas insensible à vos délicates attentions à mon égards.

Plus les choses avançaient plus je réalisais que je perdais pied et que lentement le contrôle de la situation m'échappait, comme si la passion avait décidé de prendre le dessus sur mon côté rationnel et je dois avouer que j'adorais çà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leighton Hawkings

avatar

Wanna hunt with me ? I'm a Shapeshifter !

à propos

MESSAGES : 104
ARGENT : 676
AVATAR : Leighton Meester
CRÉDITS : Moi

ÂGE : 26
HUMEUR : En quête de changements !
STATUT : Célib'

BAD THINGS
Espèce: Métamorphe
Expérience/Puissance:
50/200  (50/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Sam 21 Juil - 0:48

Drew&Leighton


    Drew
    &Leighton



    Mais de rien ma chère Leighton c'est tout naturel, et puis vous avez fait tellement pour moi qu'il est normal que je me montre avenant envers vous et puis je dois vous avouer que je ne suis pas insensible à vos délicates attentions à mon égards.

    J'adorais l'écouter parler, il a une façon si particulière de parler et qui me va droit au coeur. Il est classe, il sait me parler. J'avais simplement envie de me laisser aller. Me laisser aller à lui, le découvrir, encore plus, re-goûter encore ses lèvres, me lover dans ces bras, me coller à lui,... Simplement faire connaissance !
    J'ai donc décidé de me laisser simplement aller, laisser parler mes émotions, mes gestes, mon corps. Je me laissa donc aller à cette nouvelle sensation, celle de la nouveauté. J'aimais particulièremet cette étape de toute relation, le début, où tout est encore à faire, où chacun est timide et n'ose pas aller vers l'autre. Où l'on découvre le corps de l'autre, ses points faibles, ce qui le fait craquer... J'avais envie, envie de voir comment il allait réagir à mes avances.

    Avant tout, je voulais lui poser une question, qui me semblait des plus importantes :

    Drew, j'adorais son prénom qui résonnait tellement bien quand je le disais, je voudrais savoir si je peux dormir chez vous ce soir ? Car vu comme nous sommes partis, je pense que la soirée ne va pas se terminer d'aussitôt...

    J'aime faire un peu la femme fatale de temps en temps, celle qui prend les devants et les choses en main. Ca me donnait une certaine confiance dans ce que je faisais. Je me lova à nouveau dans ces bras et cette fois je pris le soin de m'allonger un peu plus, pour investir l'espace qui m'entoure. "Leighton, tu vas vraiment faire ça avec un mec que tu connais pas, sur son canapé là ?" S'il le faut, oui ! Le lit, c'est pour les couples, pour le moment, on en est pas un que je sache !

    Je me rapprochais de plus en plus de lui, je pouvais sentir son parfum ou eau de toilette, plutôt un bon choix d'ailleurs... J'aimais me sentir proche de lui et imaginer toute sorte de chose qui pourrait se passer sur ce simple canapé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Echolls

avatar

Demon to be Am I That f*cking Crazy ?

à propos

MESSAGES : 29
ARGENT : 186
HUMEUR : Bonne

BAD THINGS
Espèce: Démon
Expérience/Puissance:
40/200  (40/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Sam 21 Juil - 13:21

Toute mon existence j'avais fais en sorte de bien me conduire et c'est au nom de ces valeurs que m'avait transmise ma mère adoptive que j'étais devenu le gentleman que je suis maintenant. Je me sentais bien en la douce et exquise compagnie de la séduisante Leighton, à vrai dire je ne m'étais pas senti aussi bien depuis des lustres. Je ne m'étais que très rarement offert de la sorte à une inconnue mais faut dire que je n'avais jamais rencontré une femme aussi troublante et envoutante que la douce Leighton....elle me plaisait énormément . J'avais tellement envie d'apprendre à la connaître, afin que les différentes facettes de sa personnalité ne soient plus un mystère, je dois également avouer que j'étais dingue de ses baisers et ses divines caresses...rarement ne m'étais-je enflammé de la sorte au contact d'une inconnue ce qui était tout à son honneur. Je ne parvenais pas à détacher mon regard du sien et j'adorais me laisser bercer par le doux écho de sa voix, par moment j'avais l'impression d'être à nouveau un adolescent qui en était à ses premiers pas dans les relations avec le sexe opposé, le tout peut aisément vous démontrer jusqu'à quel point elle parvenait à me faire tourner la tête.

Je regardais toujours la belle brune , alors que j'étais pendu à ses lèvres, et puis je l'entendis prononcer mon prénom; ce que je pouvais aimer cette façon sensuelle qu'elle avait de murmurer mon prénom. Oui ma chère Leighton. Je l'entendis me demander si elle pouvait dormir chez moi puisqu'elle se doutait bien qu'elle ne partirait pas de sitôt, je la regardai tendrement tout en lui souriant . Mais bien sur après tout ce que vous avez fait pour moi vous êtes mon invitée.

Elle possédait un charme fou, c'est surement ce qui explique pourquoi je ne parvenais pas à lui opposer la moindre résistance, je lui souris lorsqu'elle se rapprocha de moi afin de venir se blottir contre moi et instinctivement je glissai mes bras autour d'elle afin de l'enlacer alors que nous occupions toute la place sur le sofa. J'aimais me retrouver ainsi avec elle, lui caressant les cheveux tout en venant glisser lentement mon nez dans le creux de son cou afin de m'enivrer de son parfum tout simplement exquis.

Jamais je n'aurais pu souhaiter une rencontre plus agréable que la nôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leighton Hawkings

avatar

Wanna hunt with me ? I'm a Shapeshifter !

à propos

MESSAGES : 104
ARGENT : 676
AVATAR : Leighton Meester
CRÉDITS : Moi

ÂGE : 26
HUMEUR : En quête de changements !
STATUT : Célib'

BAD THINGS
Espèce: Métamorphe
Expérience/Puissance:
50/200  (50/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Sam 28 Juil - 23:40

Drew&Leighton


    Drew
    &Leighton



    Jamais je n'aurais pu souhaiter une rencontre plus agréable que la nôtre.

    Quelle délicieuses paroles qui résonnaient dans ma tête. C'était très agréable, surtout après les évènements passés. Je me retourna sur le dos et fixais le plafond. J'étais rêveuse, enivrée par tant d'émotions, de pulsion, d'envie pour Drew... Mais je devais me resaisir ! Je me retourne lentement afin de me coller contre lui, dos à lui et lui attrape le bras pour le passer par dessus ma taille. J'avais envie de plus, de le sentir encore plus proche de moi... Il avait une présence tellement intense, un regard si doux mais qui en disait tant sur ce qu'il pense de moi, sa façon de me regarder, de se rapprocher,...

    Vous êtes tellement charmant Drew, j'ai du mal à croire que vous soyez un si gentil garçon que ça !

    J'avais envie de le taquiner un peu et de faire monter un peu la température... Je suis taquine, parfois !
    Je pense que je voulais aussi cacher un malaise. Car il me plait vraiment. Et je trouve qu'il me plait même un peu trop... C'est un peu déstabilisant. Je n'ai pas l'habitude de prendre autant de temps avec de simples conquêtes ou mec d'un soir. Une fois chez l'un ou l'autre, on perd pas cinquante ans à profiter et tout... Me voilà donc en quasi panique totale. Que dois je faire ? Lui sauter dessus et terminer ce qui est commencé ou ne rien tenter, attendre de voir comment il va réagir et s'adapter ou encore imaginer une raison peu crédible et partir sans rien dire ?
    J'avais envie de plus... Et je suis plutôt du genre à laisser parler mes envies quand il s'agit de mecs, alors pourquoi déroger ?

    D'un seul coup, j'ai décidé de renverser la tendance. Je pris mon courgae à deux mains, changea de position afin de me retrouver sur lui et de l'embrasser. Mais l'embrasser vraiment, un vrai baiser langoureux digne de ce nom.

    J'étais complètement "out" et je ne savais plus vraiment ce que je faisais, ou pas. Je sais juste que j'étais à cheval sur ce qui est surement le plus beau mec de tout Shreveport.

    Je plongea mon regard dans le sien et le soutenait au possible :

    Qu'allons nous faire maintenant Drew ?

    J'étais fière de moi, farouche et sauvage. Indomptable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drew Echolls

avatar

Demon to be Am I That f*cking Crazy ?

à propos

MESSAGES : 29
ARGENT : 186
HUMEUR : Bonne

BAD THINGS
Espèce: Démon
Expérience/Puissance:
40/200  (40/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Dim 29 Juil - 19:14

Moi qui , pourtant, avait l'habitude de me montrer distant avec les inconnus voilà que la belle parvenait à faire tomber toutes les barrières que j'avais pourtant entreprit d'ériger pour ma propre protection. Son charme me désarmait et me déstabilisait tout simplement et tenter d'y résister était tout simplement une perte de temps des plus futiles. Leighton n'était pas une jeune femme comme les autres croyez moi. Non seulement elle possédait un charme des plus irrésistible et son incomparable beauté parvenait à me faire perdre la raison mais par dessus tout c'est la gentillesse et la tendresse qu'elle témoignait à mon égard qui avait fini par m'attendrir et me pousser à m'ouvrir davantage à elle. Tout chez elle me plaisait, que ce soit sa voix des plus charmeuse, son regard des plus invitant, son parfum qui ne pouvait que m'envouter ou bien la douceur de ses câlins...tout en elle me faisait perdre la raison.

J'étais tout près d'elle, alors que j'avais fini par venir la rejoindre sur mon sofa, et le fait que nous étions pratiquement collé l'un sur l'autre contribuait fortement à cette folle envie que son regard des plus envoutants faisait naître en moi. La regardant dans les yeux, alors que je peinais à dissimuler ce fort désir qu'elle éveillait en moi, je l'entendis me dire qu'elle me trouvait un charme fou mais qu'elle avait un mal fou à se faire à l'idée que je sois un garçon aussi gentil que je ne le laisse paraître. Je pouvais aisément comprendre ces appréhension car après tout la vie n'est-elle pas qu'une longue suite de déception ?

Je comprends parfaitement vos hésitations car après tout les désaxés et les psychopathes sont souvent décrits par leurs voisins comme étant de charmants jeunes hommes au comportement irréprochable. Bien entendu je ne suis pas parfait, loin de moi l'idée d'avoir cette prétention, comme tout le monde j'ai des défauts et comme j'en suis conscient je m'efforce tout simplement dans l'alléger l'impact dans mes relations avec mon entourage.

J'étais ce genre de mec, je n'étais pas du type à me la jouer et je détestais la prétention...ma principale qualité était de m'assumer en tant qu'individu, je dois avouer que j'adorais la compagnie de la séduisante Leighton et je me surprenais à désirer plus qu'une simple nuit en sa charmante compagnie...moi qui habituellement s'efforçait à me protéger voilà qu'elle avait réussi à faire tomber mes défenses, une par une, et ce baiser tendre et langoureux qu'elle venait de m'offrir était le coup fatal. M'abandonnant à ce désir complétement fou, je me laissai subjuguer et je prolongeai avec passion tout en lui caressant les cheveux avant de la voir se décoller, alors qu'elle était toujours en califourchon, lui caressant tendrement le bas du dos.

Et si on s'abandonnait follement l'un à l'autre, comme si plus rien ne représentait la moindre importance ?

Lui dis-je tout en douceur, lui caressant la joue avant de venir l'embrasser dans le creux du cou – m'enivrant de son doux parfum – remontant ensuite mes lèvres jusqu'au lobe de son oreille que je mordillai afin de lui faire comprendre combien je la désirais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leighton Hawkings

avatar

Wanna hunt with me ? I'm a Shapeshifter !

à propos

MESSAGES : 104
ARGENT : 676
AVATAR : Leighton Meester
CRÉDITS : Moi

ÂGE : 26
HUMEUR : En quête de changements !
STATUT : Célib'

BAD THINGS
Espèce: Métamorphe
Expérience/Puissance:
50/200  (50/200)
Liens & Relations:

MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    Mer 1 Aoû - 13:12

Drew&Leighton


    Drew
    &Leighton



    Et si on s'abandonnait follement l'un à l'autre, comme si plus rien ne représentait la moindre importance ?

    Voilà une phrase qui voulait tout dire. J'aime quand les choses se déroulent ainsi, goûter à la passion, se laisser emporter par l'envie, le désir, la température qui monte... C'est un vrai plaisir.
    Après m'avoir dit cela, Drew se rapprocha de moi tout en me caressant le bas du dos - une de mes faiblesses, je l'avoue. Je pouvais sentir les frisons monter en moi et chatouiller tout mon corps. Il me plaqua un bisou dans le cou et remonta jusqu'à mon oreille. Enivrée par ces caresses et attentions, je me penchais vers lui pour lui rendre la pareille. Un long baiser langoureux dans le cou et je commençais à descendre petit à petit. Je voulais sentir son corps chaud sous mes mains, ses frissons lorsque je parcours sa peau, son désir de plus en plus fort... Je me releva doucement et je détachais chaque bouton de sa chemise lentement afin de me délecter de ce que je découvrais en dessous. Je sentais de plus en plus l'envie monter. C'étais agréable et ça faisait bien longtemps que je n'avais pas eu autant d'émotions aussi intense pour quelqu'un. Ayant terminé de défaire ces boutons, je passais mes mains sur son torse. Musclé. Voilà le seul mot que je pouvais formuler dans ma tête. Un pur bonheur, chaud, accueillant, tendre mais fort...

    Je me recoucha sur lui afin d'écouter son coeur battre.

    Drew, votre coeur bat si vite... Ne vous emballez pas ainsi !

    J'aimais entendre et sentir son coeur battre aussi vite. Tellement désireux.

    Sentir ces muscles se contracter à mon contact. Sentir qu'il me désirait au plus profond de lui. Voir son regard me dévorer... Hum, c'était simplement magique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





à propos


MessageSujet: Re: Une fois rentré à la maison    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une fois rentré à la maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Maison de Nara
» Il était une fois... Carrefour!
» Maison de Riiko
» Gri-Gri pour rêver
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOOD AND FANGS + 30 ans après True Blood :: 
 :: les habitations :: Echolls
-